Bonjour tout le monde!

Ce blog a comme seule et unique vocation de recueillir, synthétiser et analyser tout ce qui se fait à l'heure actuelle en matière de mass-customization. N'hésitez pas à m'aider à dénicher la dernière nouveauté...et à me laisser vos commentaires.

samedi 3 novembre 2007

Analyse du phénomène

En 1914, la première Ford T sortait des lignes d'assemblage et inaugurait l'ère de la production de masse de produits standardisés. Chaque voiture était produite en une heure et 33 minutes et les client pouvaient choisir"entre toutes les couleurs qu'ils voulaient, pour autant que ce soit du noir".

Après la fin de la deuxième guerre mondiale, grâce à cette production de masse et à l'augmentation de la concurrence, l'offre devint plus grande que la demande et le client plus difficile à satisfaire. On entra alors dans l'ère du marketing et de la segmentation. Le marketing du one-to-few était né.

Devant cet accroissement de l'offre et de la concurrence et grâce au développement des technologies comme Internet, des marques segmentèrent encore d'avantage leur marché pour en arriver à ne cibler qu'un seul et unique individu. Ajoutez à cela un individualisme ambiant de plus en plus présent, un attrait renforcé pour le design et vous comprendrez que l'ère du marketing one-to-one ou de la personnalisation de masse a encore de beaux jours devant elle.

Pour disposer de son produit unique, le consommateur ne peut plus être passif, mais doit devenir un consommacteur (ou prosumer) dans le processus de design de son produit, qu'il configure sur le net ou dans des stores spécialisés

Mais le processus ne n'arrête pas là. La personnalisation peut en effet être partagés avec d'autres consommateurs; tout le monde n'a pas les moyens (dans tous les sens du terme) ou le temps de devenir créateur.

Ce processus de partage des créations peut être organisé (en rétribuant notamment le consommacteur) par la marque "personnalisable", mais tout autant lui échapper complètement.

Pour illustrer tout cela, prenons l'exemple des T-shirt

Aucun commentaire: